Marilyne Goguet, la passion côté cour

maryline_goguetAncienne journaliste parisienne, Marilyne Goguet a fait le choix de changer de vie ! Elle décide de se consacrer à sa plus grande passion, fait le pari de la reconversion et devient chef de son propre restaurant. C’est dans son établissement « Côté Cour », situé dans la cour intérieure du Musée des Arts décoratifs et du design qu’elle s’épanouit aujourd’hui et met à l’honneur le terroir français avec des plats traditionnels et des produits de saison. Elle a su trouver sa place de femme dans ce monde qu’elle reconnaît très masculin, et confirme aujourd’hui que l’on peut «vivre sa passion et en vivre ! »

Côté Cour 39, rue Bouffard / 05 56 23 81 86

Dominique Adechi, des confitures 100% naturelles et solidaires

dominique_adechiAuto-entrepreneuse et artisan confiturière, elle détient sa petite fabrique de confiture depuis 2011. C’est dans le cadre du projet de réinsertion des femmes de la Banque Alimentaire et de la fondation Entreprise et solidarité que Dominique a eu l’opportunité de créer ses propres confitures tout en défendant une cause qui lui tient à cœur. « Avec le surplus des fruits et légumes, on fait de très bons produits. C’est mon emploi actuel et j’en suis très fière ; je suis très sensible à la lutte contre le gaspillage ». Ses confitures sont préparées manuellement sans additif ni colorant, à partir de produits frais et triés avec attention. Mais ce qui lui plait avant tout dans ce métier c’est « l’idée de valoriser des fruits qui sont écartés du circuit classique et d’en faire de bonnes confitures avec juste du sucre de canne, des fruits et un peu de jus de citron ».

Hasnaâ Ferreira, la passion du chocolat

hasnaaPropriétaire d’une chocolaterie à Bordeaux, cette jeune trentenaire passionnée elle est fière de partager avec nous son univers et ses créations à base de cacao ’grand cru’. Après plusieurs expériences professionnelles « éphémères », c’est finalement l’émission Master chef à laquelle elle termine 9e qui constituera un tournant dans sa vie. « Mon ambition n’était pas de remporter la première place. Je voulais montrer que j’étais capable de surmonter les épreuves proposées par les chefs et surtout, que je souhaitais apprendre à leurs côtés. ». C’est ainsi que s’est dessiné son avenir professionnel Pourquoi le chocolat ? « C’est avant tout une matière capricieuse qu’il faut comprendre et apprivoiser. C’est un excellent support qui donne l’occasion de libérer notre créativité. ». Pour Hasnaâ, « le chocolat a tout chamboulé ». Et c’est tant mieux.

Julia Maksymczuk, la « pose » gourmande

julia_mkCette jeune médecin généraliste est passionnée de cuisine mais aussi de photo culinaire. Elle crée son blog « La pose gourmande » durant ses études de médecine et participe par la suite à plusieurs concours qui permettront alors de révéler ses talents. En 2012, elle remporte le premier prix d’un concours national présidé par Joël Robuchon puis en 2015, elle termine 2e au concours Relais & châteaux collection 2015 de la meilleure photo culinaire.

Peggy Halna du Fretay, un regard singulier

peggyPhotographe bordelaise, Peggy Halna du Fretay a intégré l’équipe de France des Abilympics*. Face à l’objectif, elle est dénudée. Cheveux tombant sur les épaules, visage impassible, poitrine rebondie, sans fard. Un mélange d’érotisme et de défi. Pourtant, lorsqu’on rencontre Peggy Halna du Fretay, on est très loin de cette femme fatale, presque provocatrice. Immédiatement, Peggy vous enveloppe de son attention chaleureuse et déchiffre sur vos lèvres les prémices d’un dialogue qui s’instaure.

Lire la suite