Pensons digital : révolutionner sa formation, sa carrière, son entreprise

TR1
Au cœur des stratégies d’entreprise, le numérique peut faciliter l’évolution professionnelle des femmes. C’est dès l’orientation scolaire, que les filières techniques et scientifiques doivent les séduire afin que les petites filles s’imaginent ingénieures, conceptrices, développeuses, codeuses, etc.

Et pour la reconversion professionnelle, rien de mieux comme tremplin !

>> Rendez-vous sur la table ronde #1 « Pensons digital : révolutionner sa formation, sa carrière, son entreprise » le mardi 5 avril de 9h30 à 10h30 <<

Découvrez les portraits des 5 intervenantes attendues sur cette table ronde :
– Laure Courty, fondatrice et DG de jestocke.com,
– Céline Corno Association ZUPdeCO pour Digigirlz,
– Eva Garraud, directrice du développement de Digital Campus France,
– Nelly Rouyrès, Vice-Présidente de l’association Léonard de Vinci
– Léa Thomassin, DG de HelloAsso, Secrétaire générale de la Fondation des Femmes.

laureokLaure Courty, co-fondatrice et DG jestocke.com

De l’édition au numérique,

Pour avoir vécu de nombreux déménagements, Laure a toujours eu des difficultés à trouver des solutions adaptées pour entreposer ses affaires, parfois contrainte de faire des kilomètres pour stocker chez un proche, ou « se retrouver la cave dans le salon »…

Après 10 ans dans l’édition à Paris, nouveau déménagement à Bordeaux en 2012, l’occasion de faire une étude de marché et un constat : les « stockeurs » avaient tendance à pratiquer des tarifs exorbitants, alors qu’on pouvait observer, un peu partout des garages vides… Très vite, l’idée de jestocke.com a germé : mettre en relation des propriétaires d’espace libre, (un box, un garage, un parking, une cave…) avec un locataire à la recherche d’un espace de stockage temporaire. En prenant une commission sur les locations et en intégrant toute une gamme de services (service clientèle, contrat de location, assurance…), le site est rentable pour l’entreprise et permet aux utilisateurs d’économiser jusqu’à 60% par rapport aux solutions traditionnelles.
Laure Courty témoignera de cette reconversion professionnelle grâce au numérique.

celineminiCéline Corno, association ZUPdeCO pour DigiGirlz

Chargée du développement de Zup de Co, Céline Corno viendra présenter cette association qui intervient dans les collèges en réseaux d’éducation prioritaire (4 collèges concernés à Bordeaux) pour déconstruire certains clichés avec notamment des actions particulières pour les filles autour…du numérique !

Car il y un âge où il faut intervenir pour éviter la fracture numérique ou l’auto-censure et donner envie aux jeunes filles de s’épanouir dans des métiers encore méconnus. En lien avec la journée #SDBX5 consacrée à Digigirlz, un programme d’immersion dans « le numérique et ses métiers », en partenariat avec Microsoft.
Web academie, colo DigiGirlz, visites ludiques : à retrouver aussi  le 7 avril.

evaminiEva Garraud, Directrice du développement de Digital Campus France

Après ses premiers pas professionnels dans le monde culturel et artistique, Eva Garraud se retrouve plongée dans l’enseignement numérique ! Elle est aujourd’hui à la tête du développement des écoles Digital Campus (groupe Studialis), qui se fait forcément à l’international puisque le rapprochement de ce groupe d’écoles supérieures numériques avec Galiléo en fait le premier groupe européen.

Le nouvel ensemble voit son avenir au Québec mais également en Afrique, avec pour objectif de conjuguer le Commerce Marketing, le Multimédia et l’Informatique. Celle qui passe beaucoup de temps auprès des étudiants geek, viendra nous parler de cette génération de garçons et filles digitales et des métiers qui s’ouvrent à eux.

nellyminiNelly Rouyrès, Vice-présidente de l’association Léonard de Vinci, pôle universitaire

 Diplômée de l’École Supérieure d’Informatique, Électronique, Automatique, Nelly Rouyrès a débuté sa carrière chez CAPGémini, puis est passée à l’informatique, la distribution et la logistique.

Puis, changement de carrière, elle devient responsable communication d’une école d’ingénieur. Après avoir été directrice générale adjointe de l’ECE (École Centrale d’Électronique), Nelly Rouyrès est depuis 2013, Vice-Présidente de l’association Léonard de Vinci, pôle universitaire qui regroupe 3 écoles d’enseignement supérieur.

Engagée pour l’égalité, elle est aussi :
– Trésorière de l’association Pasca@line, lieu d’échanges et de réflexions entre les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur du numérique.
– Membre de l’association « Elles bougent » qui aide les jeunes filles dans leurs choix d’orientation et sensibilise les parents et enseignants aux carrières dans les secteurs de la mobilité, du numérique et de l’énergie.
– Membre du jury dévaluation du 1er challenge « Innovatech », affrontement de lycéennes, étudiantes et marraines sur l’innovation dans le numérique.

LeathomassinLéa Thomassin, DG de HelloAsso, Secrétaire Générale de la Fondation des Femmes

Innovation digitale et engagement sociétal : c’est le bon mix de Léa Thomassin qui a choisi Bordeaux pour installer Hello Asso, une plateforme de financement participatif dédiée exclusivement aux associations, qu’elle a cofondée avec Ismaël Le Mouël.

Créée en 2010 (Léa avait alors 23 ans !) Hello Asso entend s’appuyer sur le potentiel des outils digitaux pour aider les associations à gagner en visibilité et en ressources financières. Le service proposé aux associations est gratuit, Hello Asso ne prend aucune commission. Ce sont les donateurs qui peuvent, s’ils le souhaitent laisser un pourboire à la plateforme. Résultat : 65% d’entre eux apportent volontairement leur libre contribution. En 2015, 12 500 associations ont ainsi utilisé Hello Asso pour un montant récolté proche des 18 millions d’euros. Objectif pour fin 2016 : 50 000 utilisateurs !

Depuis quelques mois, Léa est aussi Secrétaire Générale de la Fondation des femmes, une toute nouvelle association qui vise à collecter des fonds et à les redistribuer à des projets et actions en faveur des droits des femmes, de la lutte contre les violences et de la sensibilisation à l’égalité.

____
Journée Femmes et numérique :
le mardi 5 avril 2016 – 8h30 à 16h
Hangar 14 – 1er étage
Tram B, arrêt cours du médoc

Découvrez le programme complet.