Conférence « Femmes et pouvoir »

conf1
Première conférence de la Journée des diasporas africaines au féminin avec trois intervenantes :

  • Rebecca Bowao, magistrate, présidente de l’Association Mibeko,
  • Carole Da Silva, Fondatrice et présidente de l’AFIP (association pour favoriser l’insertion professionnelle),
  • Fadila Mehal, conseillère de Paris, présidente de la commission culture-patrimoine et mémoire, conseillère métropolitaine du Grand Paris.

Rendez-vous le vendredi 29 avril 2016, de 9h30 à 10h45.
Découvrez le portrait des invitées attendues.

rebecca-petit

Rebecca Bowao étudie le droit en France et au Congo, avant d’entrer comme magistrate au Ministère congolais de la Justice et des Droits Humains, où elle évolue à différents postes.

Parallèlement, en qualité de consultante, elle participe à la création de la constitution et de lois congolaises, ainsi qu’au développement de projets portés par les Nations Unies.

Militante pour les droits des femmes, elle fonde en 2010 l’association Mibeko, qui encourage l’adoption de lois pour la parité et l’autonomisation des femmes, et sensibilise aux problématiques liées au genre.

carole-miniD’origine béninoise, Carole Da Silva étudie la recherche de financement, l’ingénierie de développement local et d’intégration en Europe, puis l’ingénierie de projet et d’aménagement du territoire.

Après une première expérience dans le cabinet d’un ancien secrétaire d’Etat à l’Action humanitaire, où elle travaille notamment sur la loi anti-mendicité, elle devient adjointe à la vie associative de la ville de Mantes-la-Jolie, puis chargée de mission du projet de ville à la Mairie de Neuilly Plaisance.
En 2002, Carole décide de fonder l’Association pour Faciliter l’Insertion Professionnelle (AFIP), avec l’ambition d’œuvrer pour l’accès à l’emploi des jeunes diplômés issus des minorités.

 

fadilha-petitNée en Algérie, Fadila Mehal grandit en France, avant d’étudier le journalisme à Alger, puis la communication à Paris.

Militante, elle crée en 2005 l’association des Marianne de la Diversité, pour promouvoir une meilleure représentation des femmes et de la diversité dans les médias, le monde des entreprises, et la scène politique.

Fadila est également membre du bureau national du MoDem, élue à la ville de Paris, où elle préside la Commission Culture Patrimoine et Mémoire, et conseillère métropolitaine du Grand Paris.