Sandrine Malet, engagée contre les discriminations

sandrine_maletMembre du bureau national et trésorière de SOS racisme, elle en a longtemps été la présidente. Autant dire qu’elle fait corps avec les convictions portées par l’association, créée en 1984 pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme et plus généralement toutes les formes de discriminations. Cette année, elle a passé le relais à une nouvelle et jeune équipe, toujours aussi dynamique et volontaire pour gérer ce qu’elle nomme « un bien commun, un outil au service du collectif, qui doit se transmettre de génération en génération ». « Je crois fortement dans la promotion de cette France fière de sa diversité et où chacun est reconnu pour ses compétences et son potentiel et non pas par ce qu’il représente » affirme-t-elle.