Marie-Anne Grellier, féministe dans un secteur très masculin

marie_anneElle doit probablement son engagement pour la féminisation des filières scientifiques aux années passées à travailler dans un secteur très masculin : les moteurs à propulsion solide. C’est à Marie-Anne Grellier en effet que revient la direction de la construction des tuyères des fusées Ariane 6 et VEGAC. Déléguée régionale de l’association « Elles bougent ! » qui sensibilise les jeunes filles aux métiers scientifiques et techniques, elle est convaincue de la nécessité d’informer les jeunes filles et les jeunes femmes : « il faut leur dire qu’il y a de la place pour elles dans ces métiers ».