Sarah Du Vinage, passion et énergie positive

De la jeune fille dans le vent, elle a tout : jeune, jolie, habitée par sa cause et n’ayant pas peur d’oser : Sarah Du Vinage, responsable du blog ecoloinfo a monté, avec le collectif l’événement « the place to be », un hub pour les médias pendant la COP 21.

sarah_du_vinage

40 événements à Bordeaux, autant d’expérimentations, de rencontres avec le grand public, dans des lieux, des formats différents. Théâtre d’improvisations, collecte de déchets, fabrication de composts, de potager urbain, interventions dans des cafés, des pubs : beaucoup de travail récompensé, dit-elle , par des retours très positifs du public. De quoi la mettre pour un temps sous la lumière : « J’ai senti qu’il y avait un besoin très fort de renouveler le récit sur le climat et d’aborder le sujet du réchauffement climatique par le biais d’actions et de gestes concrets » raconte Sarah.

Mais fi de la lumière, c’est avant tout parce que ce projet rejoignait un engagement qu’elle avait depuis toujours. Un engagement lié sans doute à son père allemand, sensible à la cause écologique, à ses voyages et rencontres, nombreuses, qui l’ont poussé vers l’économie collaborative. Aujourd’hui, son temps se partage entre la rédaction en chef du blog ecoloinfo, qu’elle assure avec l’écrivaine Anne-Sophie Novel et l’association Disco Soupe Bordeaux. Le premier est un média collaboratif qui s’est spécialisé dans la lutte pour une transition écologique « positive ». Avec la seconde, elle organise une session de cuisine collective et festive par mois à base de fruits et de légumes invendus ou au rebut. À 26 ans, Sarah Du Vinage est une passionnée. Pour preuve, elle parle de son prochain projet « mon nouveau compost sur le balcon » et du défi qu’elle vient de se lancer « parvenir au 0 déchet ».