#JNDA2018 : Les enjeux de la réussite au féminin

9h30 // Table-ronde : Les enjeux de la réussite au féminin
Vendredi 13 avril 2018

Développement économique, entrepreneuriat, réseaux : les femmes des diasporas africaines jouent un rôle moteur majeur. Elles viennent nous raconter leur parcours et partager leurs conseils pour réussir.

Massogbè Diabaté Touré, présidente directrice générale du groupe SITA SA (Société Ivoirienne de Traitement de l’Anacarde). Née à Odienné, en Côte d’ivoire, cette femme engagée est élue au sein de plusieurs conseils d’administration importants et préside notamment la Fédération des Femmes Entrepreneurs et Femmes d’affaires de Côte d’Ivoire. Son entreprise emploie plus de 1 000 personnes, dont 80 % de femmes. Cette capitaine d’industrie respectée relève 2 défis majeurs en Afrique : industrialisation et émancipation économique des femmes.

Roseline Dieudonné, senior manager chez KPMG et membre du jury du prix Trajectoires au Féminin de HEC. Née à Léogane en Haïti, le parcours professionnel de cette multidiplômée, l’a menée de France à la République du Congo, où elle a rejoint la direction financière de Total Exploration Production Congo de 2009 à 2012. Elle réintègre ensuite la direction financière de KPMG France et poursuit en parallèle, l’Executive MBA d’HEC. Business Development Manager pour des clients stratégiques de KPMG, elle est membre de différentes organisations militant en faveur de l’égalité des chances, l’éducation et la culture.

Hasnaâ Ferreira, fondatrice et dirigeante de Hasnaâ Chocolats Grands Crus. Arrivée à 26 ans à Bordeaux en 2009 de Casablanca, elle découvre la culture gastronomique du Sud-Ouest. Après un passage remarqué dans l’émission MasterChef en 2012, cette amoureuse du chocolat obtient un CAP de chocolatier-confiseur et fonde sa chocolaterie à Bordeaux. Récompensée par de nombreux prix, elle poursuit son développement et vient nous parler de ses projets.

Béatrice Lobe, co-fondatrice du réseau Leader en Elle, responsable du département sécurité de Facebook France Après 10 ans d’expérience à des postes à responsabilité en France et à l’étranger, cette professionnelle d’origine camerounaise a co-fondé en 2015 le Club Leader en Elle, une association qui anime une communauté de femmes leaders afro descendantes dans les domaines professionnels, publics, et artistiques. Elle s’engage au quotidien pour inviter les femmes de la diaspora à oser la réussite et à rayonner.

Yvonne Mburu, chercheuse scientifique et consultante D’origine kenyane, elle a étudié au Canada, puis aux États-Unis avant de rejoindre l’Institut Curie à Paris pour sa recherche sur l’immunothérapie du cancer. Elle construit aujourd’hui une plateforme qui rassemble la communauté mondiale des scientifiques africains et professionnels de la santé, dont la mission est de faciliter le transfert de connaissances quel que soit leur région, leur secteur ou leur discipline.

 

Tout le programme de la journée des Femmes de la diaspora
Tout le programme des #JNDA2018.

#JNDA2018 : Education multiculturelle, une chance pour demain

11h // Table-ronde : Education multiculturelle, une chance pour demain
Vendredi 13 avril 2018

Une culture multiple est une richesse pour la jeunesse, dans un monde plus globalisé ou la connaissance des autres est essentielle pour bâtir la société demain.

Océane Hébert, lycéenne Originaire de Clichy sous Bois, Océane Hébert a 15 ans et veut être écoutée en tant qu’experte de sa jeunesse, de son quartier dit « difficile », de sa féminité. Née de mère ivoirienne, elle évolue au sein d’un groupe d’amies françaises et multiculturelles, qui sont autant de modèles de féminité. Elle admire sa mère comme femme libre, affirmant son propre attachement à la liberté. Sa famille et ses amis nourrissent son envie de découvrir le monde. Elle vient partager ses rêves et ses convictions. À sa manière, elle honore « là d’où elle vient » en respectant « là où elle est ».

Naïma M’Faddel, conseillère de la présidente de la Région Ile de France (1ère Région d’europe) Titulaire d’un master de sociologie appliquée à l’intervention sociale, Naïma M’Faddel est conseillère sur les questions de cohésion sociale, auprès de la présidente de la Région Ile de France. Arrivée du Maroc à l’âge de 8 ans, elle a mené depuis plus de 25 ans, de nombreuses missions dans les secteurs du développement social et de la politique de la ville pour des collectivités et pour l’Etat. Adjointe au maire de Dreux en charge de l’action sociale et la santé, elle est engagée dans plusieurs associations et préside la fédération ALMA (Agir Localement, Militer Activement). Particulièrement attachée au respect de la laïcité, du droit des femmes et du désenclavement des quartiers, elle partage son expérience et sa vision dans un livre co-écrit avec Olivier Roy, spécialiste de l’islam politique : « Et tout ça devrait faire d’excellents français » éditions Le Seuil 2017.

Noura Moulali, fondatrice de OuiExpat Bordelaise d’adoption depuis 2011, Noura Moulali est d’origine casablancaise. Diplômée en 2014, elle travaille en tant qu’auditeur financier et s’est lancée depuis 2 ans dans l’entrepreneuriat afin de développer OUIEXPAT, une application web gratuite, à la fois collaborative et participative. Son but est d’accompagner les expatriés français avant, pendant et après l’expatriation, avec plusieurs modules selon le profil et la destination. Comme un pont entre le pays d’accueil et le pays d’origine.

Pamela Meuleye, présidente et co-fondatrice du club Leader en elle Ingénieure Telecom INT, Pamela Meuleye est senior Product Marketing Manager chez TDF. Elle vient présenter le projet phare de Leader en Elle, baptisé Leadership et Diversité (LnD). Celuici vise à vulgariser le leadership auprès des lycéens issus de classes défavorisées en créant une communauté de jeunes leaders, via des ateliers coaching, des partages d’expériences et la plateforme Leaderenelle où des contenus éducatifs seront accessibles en un seul clic. À l’ère digitale, elle est passionnée des sujets portant sur le devenir de la société : transformation des modèles, entrepreneuriat, mixité, diversité, équilibre vie privée-professionnelle. Une autre façon d’encourager, de promouvoir et de fédérer autour du leadership des acteurs et des actrices des diasporas demain.

Tout le programme de la journée des Femmes de la diaspora
Tout le programme des #JNDA2018.

#JNDA2018 : Des cultures et de l’identité

14h // Table-ronde : Des cultures et de l’identité
Vendredi 13 avril 2018

La culture c’est ce qui est partagé, ce qui est mêlé, c’est une fenêtre ouverte sur l’altérité. Culture et transmission sont au coeur des identités de goût, de caractère, ce qui rend chacun à la fois singulier et ressemblant. La connaissance d’abord, le reste ensuite !

Soraya Ammouche, conseillère régionale Ancienne adjointe au maire de La Rochelle, Soraya Ammouche est née à Oran. Fervente défenseur du métissage et de la diversité culturelle, elle a créé et développé une entreprise d’insertion en direction des femmes étrangères et de cultures différentes afin de favoriser leur épanouissement et leur autonomie financière. Membre active du Conseil national des villes, elle est conseillère régionale de La Nouvelle Aquitaine et membre du Groupe Inter Assemblées, culture, patrimoine et identité régionale.

Ysiaka Anam, psychologue et auteure Née en Afrique de l’Ouest qu’elle a quitté à 5 ans, cette Bordelaise ne précise pas son pays d’origine car c’est l’occasion, pour elle de laisser l’imaginaire voguer dans une région du monde, sans l’enfermer dans les limites d’un état-nation. Cette imprécision sur le pays de naissance est aussi une manière de symboliser son expérience géographique spécifique : celle de l’entre-deux, sans enracinement profond dans un pays. Elle vient présenter son premier livre Et ma langue se mit à danser (Ed. La Cheminante). Dans son récit des frontières et de l’altérité, Ysiaka retrouve un langage universel, au-delà de la langue d’un pays.

Mariama Samba Baldé, auteure, poète et actrice Française d’origine sénégalo-guinéenne, de formation littéraire, théâtrale et cinématographique. Avec son recueil de poèmes Fibres, elle a été lauréate du prix Jean Brierre de la fondation AfricAmerica. Fondatrice des éditions Paroles tissées, elle a publié l’ouvrage Boubou (Hors clichés), recueil de photos portraits où elle dénonce un racisme qui empêche de voir la compétence et l’humanité de personnes originaires d’Afrique. Elle a fondé Vibramonde, plateforme de réflexion sur le métissage des identités et des réalisations humaines, passerelle entre les savoirs, les cultures et les créations. http://www.vibramonde.com

Sira Sylla, députée de Seine Maritime Avocate en droit du travail, née à Rouen d’un père d’origine sénégalaise. Déjà engagée dans la vie associative pendant ses études, cette novice en politique est députée à temps plein depuis juin 2017. Membre de la commission des affaires étrangères, elle a été rapporteur pour une mission d’information sur la diplomatie culturelle et la francophonie. Participant à la féminisation de l’Assemblée nationale, elle pense que le changement passera avant tout par l’éducation, la lutte contre les stéréotypes.

Elizabeth Tchoungui, journaliste TV et auteure Marraine de la journée Femmes de la diaspora 2018

 

 

 

Tout le programme de la journée des Femmes de la diaspora
Tout le programme des #JNDA2018.

#JNDA2018 : Rencontre avec l’auteure Rokhaya Diallo

15h30 // Rencontre avec l’auteure Rokhaya Diallo, animée par l’historien Pascal Blanchard
Vendredi 13 avril 2018

Rokhaya Diallo est une journaliste, écrivaine et réalisatrice dont le travail est marqué par un engagement en faveur de l’égalité. Animatrice et chroniqueuse pour la télévision et la radio (Canal +, France 2, RTL, LCP, BET….), auteure d’enquêtes pour la presse écrite (Libération, ELLE, Les Inrocks), Rokhaya a produit et réalisé plusieurs documentaires dont « Les réseaux de la haine » consacré au cyberharcèlement.

En 2007, elle co-fonde l’association antiraciste « Les Indivisibles » dont l’objectif est de déconstruire les préjugés grâce à l’humour. Le collectif décerne notamment chaque année les « Y’A Bon Awards » aux “meilleures” phrases racistes prononcées par des personnalités publiques.

Auteure de plusieurs essais dont « Racisme : mode d’emploi » (Larousse, 2011), elle publie en 2015 sa première bande dessinée « Pari(s) d’Amies » (Editions Delcourt) avec la dessinatrice Kim Consigny et « Afro! » (Editions Les Arènes) avec la photographe Brigitte Sombié, suivie d’une exposition inspirée du livre (à la Maison des Métallos à Paris en octobre 2017). Lauréate de plusieurs distinctions, elle reçoit en 2016, lors de la cérémonie des European Diversity Awards à Londres, un hommage à son travail dans la catégorie « Journaliste de l’année ».

Depuis 2015, elle produit des articles et vidéos pour #RokMyWorld son blog lifestyle bilingue et ouvert sur le monde.

Historien, Pascal Blanchard est spécialiste du « fait colonial » et d’histoire des immigrations en France, chercheur associé au CNRS.

Tout le programme de la journée des Femmes de la diaspora
Tout le programme des #JNDA2018.